Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. Immobilière de l'Est
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Tout savoir pour construire sa terrasse

Tout savoir pour construire sa terrasse

Publié le
Tout savoir pour construire sa terrasse

Avant de vous lancer dans la construction d’une terrasse, prenez le temps de vous renseigner sur la législation en cours et vérifiez ainsi que votre projet est réalisable. Réfléchissez à la façon dont vous envisagez votre balcon ou votre terrasse et la surface que vous aimeriez avoir. En effet, pour une terrasse de plus de 20m2 vous devez demander un permis de construire. Pour une surface inférieure, une simple déclaration de travaux à la mairie suffit. Par ailleurs, si vous êtes en copropriété, vous devez obtenir l'autorisation des autres copropriétaires lors d’une assemblée générale. Petite astuce pour définir les bonnes dimensions de votre future terrasse : délimitez l’emplacement avec de la ficelle pour vous rendre compte du résultat.

Quelle orientation pour ma terrasse ? L’orientation de votre balcon ou terrasse est primordial : préférez l’exposition sud pour un ensoleillement maximum, l’ouest pour le soleil de l’après-midi, l’est pour le soleil du matin et évitez le nord en général. Un bon ensoleillement est agréable pour les habitants et pour les plantes si vous souhaitez décorer votre terrasse, mais l’ensoleillement permet également d’éviter les problèmes d’humidité et de moisissures. Par ailleurs, il est préférable de ne pas choisir un emplacement où vos voisins vous verront trop.

Comment préparer le sol ? Une fois l’emplacement déterminé il faudra préparer le sol. Si vous avez le choix, préférez un terrain plat ce sera plus facile pour construire les fondations. Sinon le sol doit être entièrement terrassé et mis à niveau. La terrasse doit être totalement plane afin d’éviter d’éventuelles flaques. Prévoyez d’ailleurs une légère pente de 5% pour permettre l’écoulement des eaux de pluie. Si votre terrain est trop pentu ou trop instable pour réaliser une terrasse plain-pied vous pourrez opter pour une terrasse suspendue ou terrasse surélevée, mais dans ce cas renseignez-vous auprès de votre mairie pour consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et savoir si votre projet respecte les contraintes fixées par votre commune. Avant de passer à l'étape de recouvrement, n’oubliez pas d’installer une alimentation électrique enterrée si vous souhaitez encastrer des spots dans la terrasse par exemple. Placez les prises de courant à une hauteur minimum de 1m en cas d’inondation, et prévoyez un circuit spécialisé pour cette utilisation extérieure. Vous pouvez également opter pour l’éclairage solaire qui est plus écologique et plus simple à installer. Ensuite vient l’étape du recouvrement, c’est-à-dire la pose d’une dalle de béton ou de plots ou encore de parpaings sur lesquels le revêtement de la terrasse sera posé.

Quel revêtement choisir ? Vous devez encore laisser sécher la dalle au moins 15 jours si vous envisagez de poser un revêtement au sol de votre terrasse. Le choix du revêtement vous appartient et dépend de vos goûts mais également du budget alloué. Toutefois, pour vous aider dans votre choix il y a quelques critères à prendre en compte : L'esthétisme : qu’est-ce qui vous plaît le plus visuellement ? Quelle ambiance différente souhaitez-vous donner à votre terrasse ?

  • L'entretien : certains revêtements comme le bois requiert plus d'entretien que le carrelage. Aurez-vous le temps d’entretenir votre terrasse ?
  • Votre budget : le marbre, l’ardoise ou le bois exotique sont nettement plus coûteux que du béton par exemple.
  • Le confort : le bois est plus chaleureux, le carrelage plus robuste et facile à entretenir mais froid pour les pieds.
  • Le côté dérapant : si vous ne voulez pas risquer de vous casser une jambe dès qu’il pleut, le revêtement de votre terrasse doit être adapté pour ne pas être glissant.

Les revêtements en bois ou en carrelage peuvent être réalisés par vos soins, mais ceux en résine ou en pierres naturelles sont compliqués à installer et nécessitent l’intervention d’un professionnel pour un meilleur résultat. Les matériaux les plus utilisés sont le carrelage, le bois, le béton et la pierre, chacun ayant des avantages et des inconvénients.

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-emmenage/construire-une-terrasse-ce-quil-faut-savoir