Immobilier Lyon 8, Lyon 3 , Lyon 7, estimation immobilière et prix au m2, achat studio, maison, appartement

04 78 78 15 60

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Découvrez l'histoire de Monplaisir Lyon 8ème

Publié le

MONPLAISIR ET L’INDUSTRIE LYONNAISE

Monplaisir a été urbanisé à partir du début du XIXe siècle. Le quartier se composait principalement de maisons individuelles et de petites industries. À partir des années 1960 et surtout de l’arrivée du métro, à la fin des années 1980, les petits immeubles résidentiels sont devenus la forme d’habitat dominante.

Jusque dans les années 1980, Monplaisir a été un haut lieu de l’industrie à Lyon (de l’appareils électroménagers en passant par l’industrie automobile ou encore de la fabrique de cigarettes). Ce quartier garde un esprit de village, les habitants s’y côtoyant dans les nombreux commerces de l’avenue des Frères-Lumière et sur le grand marché qui se tient place Ambroise-Courtois.

DÉCOUVREZ NOS BIENS IMMOBILIER

L’essor industriel de Monplaisir

Ce sont les terrains bon marché qui permettront l’essor industriel de Monplaisir. En 1882 Antoine Lumière fonde une petite usine artisanale dans le 8e arrondissement de Lyon, rue Saint-Victor avant de fonder en 1884 la société Antoine Lumière et ses fils pour produire dans les années à venir, les « étiquettes bleues », (plaques photographiques instantanées) à l'origine du succès mondial et de la fortune de l'industrie Lumière. Ce ne seront pas les seuls à s’implanter à Monplaisir. Les automobiles Audibert et Lavirotte ainsi que la marque Berliet, constructeur automobile célèbre pour ses camions, suivent aussi le mouvement pour profiter de l’essor de l’industrie automobile ainsi que les moteurs électrique Patey et C'est à Lyon qu'Henri Germain, fonde en 1863 une banque à vocation locale mais d'inspiration nouvelle : le Crédit lyonnais. L’usine de vêtement Adolphe Lafont vient se loger dans l’avenue des Frères-Lumières. Puis, dans la rue Léo et Maurice Trouilhet, s’installe une marque d’appareil qui révolutionnera la vie des ménagères : Calor. L’usine installée rue des Alouettes s’étendra jusqu’à proximité de la place Ambroise-Courtois, occupant plus de 11 000 m² et employant 1 050 ouvriers.

Histoire Monplaisir Lyon 8ème

Monplaisir : l’apogée de ce mouvement

Depuis que les vagues de la croissance ont soulevé des fractions de plus en plus larges de l’univers habité, les mécanismes structurels, les techniques et économiques de ce mouvement ont été par trois fois remis en cause, à la fin du XVIIIe, XIXe et XXe siècles. Par trois fois le volume et la profitabilité des activités « traditionnelles » déclinèrent alors que les industries nouvelles indiquaient les voies de la relance. Ces périodes charnières juxtaposaient l’ancien et le nouveau, la stagnation et le dynamisme, elles faisaient coexister les régions et les états frappés par la dépression et les structures emportées par le nouvel élan.

Malheureusement, ce mouvement industriel connaîtra son apogée dans les années 1950. Certaines usines se délocaliseront plus proche des grands axes comme à Villefranche d’autres disparaitront ou fermeront des années plus tard. D’autres projets verront le jour : la Manufacture des tabacs laissera place à l’université Lumière.

Monplaisir a marqué le XXe siècle de par son évolution industrielle mais aussi de ses grandes innovations.

POUR PLUS D'INFORMATIONS CONTACTEZ-NOUS

Mots clés :
Immobilière de l'Est